24e Grande nuit des arts martiaux : Une soirée mémorable pour Thomas Matesso et Mabika

Si ces deux sportifs ont gagné leurs combats respectifs, Wills Ikapi Nzamba a, quant à lui, perdu un titre en low-kick, qu'il avait pourtant les moyens de conserver.

QUATRE choses sont seulement à retenir de cette 24e Grande nuit des arts martiaux, qui s'est déroulée ce samedi et qui a été organisée par Me Manvoumbi Mombo Wapatcha : la nouvelle victoire de Taylor Mabika face au Russe Yuri Barashian, celle de Yannick Thomas Matesso en full contact, la défaite inattendue de Wills Ikapi Nzamba (désormais ancien détenteur de la ceinture de low-kick dans la catégorie -60 kg) et le succès de cette nouvelle édition (au point que de nombreuses personnes n'ont pas pu accéder au Prytanée).

Tout a débuté avec la série de démonstrations des différents arts martiaux inscrits au programme. Le Shihan Manvoumbi Mombo Wapatcha (6e dan JKA WF, chef instructeur Afrique JKA WF, expert mondial) est le premier à se présenter sur le tatami. Chaque acclamation du public, sur chaque geste, soulignait la dimension prise par cet événement et son promoteur.

Puis, les pratiquants de la lutte libre, de la self défense, du judo ou encore du karaté, sont passés pour révéler certaines subtilités de leur art.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.