12e Tropicale Amissa Bongo: 2e étape

Au terme des 98 kilomètres entre Leconi et Franceville qui ont constitué la deuxième étape, Tony Hurel et Mikel Aristi Gordoki ont inversé les positions occupées la veille, après la représentation inaugurale de la 12e édition de la Tropicale Amissa Bongo.

Le Français qui avait terminé lundi dans la roue de l’Espagnol sur la ligne d’arrivée à Akieni, a cette fois triomphé, après 2 heures 19 minutes et 32 secondes, devant la tribune officielle de la capitale du chef-lieu de la province du Haut-Ogooué.

Dans une dernière ligne droite où le peloton a fondu sur l’Erythréen Meron Abraham, le coureur de Direct Energie a validé le travail mené par son coéquipier Thomas Voeckler, l’expérimenté directeur des opérations de l’écurie française.

A lui la victoire d’étape, la première en deux présences à la Tropicale Amissa Bongo pour le sprinteur de 29 ans champion des Pays de la Loire 2010 et qui a rejoint son équipe actuelle (alors appelée Europcar) en 2011, après un passage par la formation Vendée U.

Et au jeune Basque espagnol (23 ans), le statut intact de maillot jaune, après une étape bien contrôlée, avec l’appui de ses équipiers.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.