Woleu-Ntem/Département du Woleu/Oyem/Le désastre des éléphants : Des populations en plein désarroi

Ce sont des plantations entières qui sont victimes des ravages causés par les pachydermes mettant la population dos au mur, au regard de la réglementation en matière de chasse.

DANS le canton Ellelem (et plus particulièrement dans le regroupement de Nkout), la population est en proie à un désarroi qui atteint des proportions inimaginables du fait des ravages qu’elle subit dans ses plantations par les éléphants. Comme prise entre le « marteau » de la réglementation en matière de chasse aux pachydermes et « l’enclume » de son impuissance à agir conséquemment pour circonscrire le phénomène, elle ne sait plus à quel saint se vouer.

En effet, de plus en plus, une horde d’éléphants (quasi quotidiennement) s’emploie à réduire à néant les efforts fournis par les planteurs : tous leurs produits agricoles sont dévastés. Chaque jour qui passe, leur détresse prend de l’ampleur, au point où ils s’en étaient ouverts aux autorités compétentes du département du Woleu. Les plaintes récurrentes des victimes des éléphants ne semblent pas jusque-là trouver une oreille attentive auprès des gouvernants. Ces derniers se contentant de leur indiquer les dispositions légales qui, elles, font la part belle à la protection de l’environnement.


ESSONE-NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Provinces Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.