USTM : une faculté de médecine et d’une école vétérinaire en ligne de mire

LE Ministre de l’enseignement supérieur, Hervé Ndoume Essingone a dirigé vendredi 14 juin 2024 à l’auditorium de Mbaya, le 13e conseil d’administration de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), en sa qualité de président du conseil d’administration.

Lequel conseil a vu la participation du recteur de ladite Université Pr Bill Raphaël Bikanga qui prenait siège aux côté du président et du vice-président du conseil. Mais également, la participation de la majorité des membres statutaires et des membres invités.

Ce conseil qui se tient à mi-parcours dans le déroulement des activités de l’USTM depuis janvier 2024, a permis d’évaluer ses progrès. De fait, six points ont été examinés à savoir, la présentation de l’Université, ses missions et son organisation ; L’adoption du rapport du 12e conseil ; Le bilan moral, le bilan financier, le budget prévisionnel et les perceptives pour 2025 ; Enfin les questions diverses.

« Sur les perceptives de 2025, il est prévu l’ouverture de deux établissements pédagogiques, à savoir la faculté de médecine et l’école vétérinaire à L’USTM. Une offre de formation qui va permettre que cet établissement puisse véritablement assurer le leadership que nous attendons de lui en matière de formation scientifique et technologique. Nous devons pourvoir en être fière et l’accompagner », a souligné le membre du gouvernement.

Le 13e conseil d’administration s’est achevé sur une note de satisfaction globale du Président et de tous les membres statutaires et invités. « Sur la mise à disposition des budgets, nous espérons que nous serons entendus pour que les autorités budgétaires puissent accompagner les nouveaux établissements, le fonctionnement requis, permettre que des plateaux techniques soient rendus disponibles, pour que la qualité de la formation s’améliore, au moment où nous avons besoin davantage de scientifiques dans notre pays », a-t-il renchérit.

En marge du conseil d’administration, la mission du ministre qui a débuté le 13 juin dernier à Franceville, lui a permis d’examiner la mise en œuvre opérationnelle des hautes instructions du Président de la transition, par rapport à l’ouverture prochaine des deux établissements. Puis à Koulamoutou, il examinera la mise en œuvre opérationnelle du passage du Lycée Paul Kouya en une institution Universitaire.

Nadège ONTOUNOU

Franceville/Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
PROVINCES
Les 3 derniers articles Port-Gentil Gabon
Les 3 derniers articles Faits-Divers et Justice