Visite/Chef de l'Etat togolais : Des entretiens assez riches

Visite/Chef de l'Etat togolais : Des entretiens assez riches

Au menu des échanges entre Ali Bongo Ondimba et son homologue togolais, Faure Essozimna Gnassingbe, le chantier unique de transport en Afrique, la Commission mixte entre les deux pays, et la sécurité en zone CEDEAO. C'était hier, lors d'un tête-à-tête au palais présidentiel.

Le président de la République du Togo, Faure Essozimna Gnassingbe, était hier à Libreville dans le cadre d'une visite de travail et d'amitié. C'est le troisième séjour du numéro un togolais au Gabon en l'espace de trois mois. Pour lui, plusieurs questions importantes expliquent ces visites multiples. L'hôte d'Ali Bongo Ondimba a évoqué, entre autres, la question du chantier unique de transport en Afrique.

Face à la presse nationale et internationale, le chef de l'Etat togolais a indiqué, au sortir du tête-à-tête avec son homologue gabonais, qu'il est venu ''faire le point de l'évolution de ce dossier. Et j'ai souhaité qu'il puisse s'impliquer pour que les cinq autres pays adhèrent aussi à ce que nous avons fait dans la zone de libre change économique en Afrique''.

A ce sujet, il a précisé que 28 pays à ce jour ont déjà ''formellement'' adhéré à cet accord. Aussi a-t-il souhaité que ''le transport aérien soit également libéralisé pour que les Africains voyagent plus facilement et à moindre coût''.

Son entretien avec le chef de l'Etat gabonais lui a permis de mesurer l'engagement de ce dernier sur cette question.



Martina ADA METOULE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.