Visite du ministre de la Défense nationale en Chine : Approfondir la coopération globale

Le ministre des Affaires présidentielles et de la Défense nationale, Étienne Massard Kabinda Makaga, a effectué, du 3 au 9 décembre 2017, une visite officielle en République populaire de Chine, à l'invitation de son homologue chinois, le général Chang Wanquan.

Au cours de ce séjour officiel, le membre du gouvernement gabonais a eu un long entretien avec son hôte, suivi d'une séance de travail élargie aux deux délégations. Au menu, le renforcement de la coopération militaire entre l'Empire du Milieu et le Gabon. Notamment dans les domaines de la formation, de la logistique et de la santé militaire.

Avant la rencontre avec le ministre chinois, Massard Kabinda Makaga a déposé une gerbe de fleurs au mausolée du défunt président Mao Zedong, situé à la célèbre Place Tiananmen de Pékin, rendant ainsi hommage à l'artisan de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Gabon.

Par ailleurs, le ministre de la Défense a séjourné à Shanghai, où il s'est rendu à la base navale de la Marine nationale, à l'Ecole du service de Santé militaire, ainsi qu'au siège du premier congrès national du Parti communiste chinois (PCC). Tout comme, le chef de la délégation gabonaise est allé à Nanjing, ancienne capitale de la Chine où il a visité l'Ecole d’ingénierie de l'Armée de Terre qui accueille des officiers de l'armée gabonaise.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.