Visite du chef de l'Etat à N’Djamena au Tchad : Solidarité au peuple tchadien, paix et sécurité au menu

Le président de la République a effectué, samedi, une visite de 24 heures au Tchad. L'attaque terroriste perpétrée le 15 juin dans la capitale tchadienne, la paix et la sécurité dans la sous-région, ont été au cœur de l'entretien entre les deux dirigeants.

COMME annoncé la veille par son porte-parole, le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a effectué, samedi, une visite de 24 heures à N’Djamena au Tchad. Ce séjour du numéro 1 gabonais lui a permis - au cours d'un entretien en tête à tête - d'apporter à son homologue tchadien, Idriss Déby Itno, le témoignage de la solidarité du peuple gabonais à ses frères tchadiens suite aux violents attentats dont a été victime leur pays. Occasion surtout de plancher sur les divers mécanismes de lutte contre le terrorisme qui menace gravement la paix et la stabilité de la sous-région, à travers les exactions perpétrées au Tchad et au Cameroun, par le groupe islamiste nigérian Boko Haram.

Le déplacement d'Ali Bongo Ondimba intervient au lendemain de plusieurs attentats ayant fait plusieurs victimes dans la capitale tchadienne. En effet, le 15 juin dernier, une attaque terroriste a causé la mort d'une trentaine de personnes et des dégâts matériels importants. Le chef de l'Etat a fait donc le déplacement de N'Djamena pour exprimer « toute la solidarité du peuple gabonais envers le peuple frère du Tchad ».



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.