Visite au Gabon du chef de l'Etat centrafricain : maintien des troupes

Le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, en visite de travail et d’amitié en terre gabonaise, a sollicité de son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, le maintien des troupes gabonaises de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) .

JEUDI dernier, le chef de l'Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera, a effectué une visite de travail et d'amitié au Gabon. Au cours de laquelle il a eu un tête-à-tête au palais de la présidence de la République, avec son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba. Et plaidé le maintien des troupes gabonaises de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA).

« Nous sommes des frères, c’est un cri du cœur que nous percevons de la part de nos frères centrafricains et cela ne peut nous laisser indifférents. Je vais ainsi réunir le gouvernement très prochainement afin de lui transmettre des indications suite aux informations que vient de me communiquer le président Touadera », a déclaré Ali Bongo Ondimba lors du point de presse qui a suivi.

Par ailleurs, les deux dirigeants ont abordé, entre autres, les questions relatives à la situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC), l’intégration sous-régionale ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale entre le Gabon et la République centrafricaine.

J. O.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.