Violences post-électorales : enquête sur d'éventuels "crimes contre l'humanité"

juge d'instruction française a récemment décidé d'enquêter sur d'éventuels crimes contre l'humanité en rapport avec les violences post-électorales qu'a connues le Gabon au lendemain de l'élection présidentielle du 27 août 2016.

 

C'est ce que rapporte notre confrère "Jeune Afrique" dans sa version en ligne. Il faut rappeler qu'en septembre 2016, une plainte avait été déposée en France pour "arrestation et détention arbitraire en bande organisée, torture et actes de barbarie en bande organisée, tentative d'assassinat et crime contre l'humanité". La plainte est d'un Franco-Gabonais qui aurait requis l'anonymat.

Le dépôt de cette plainte avec constitution de partie civile avait automatiquement conduit à l'ouverture, le 20 avril 2017, d'une enquête par le parquet de Paris. Enquête confiée à une juge d'instruction.

Toutefois, le ministère public avait retenu les qualificatifs "d'arrestation et de détention arbitraire, de torture et actes de barbarie, de tentative d'assassinat", mais pas de "crimes contre l'humanité". Cependant, le 26 juin dernier, la juge d'instruction a retenu ce dernier chef d'accusation. "Aucune investigation n'a été réalisée, il ne peut être d'emblée considéré que les faits qualifiés de crime contre l'humanité n'ont pas été commis", estime-t-elle.

O'. N.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.