Vie des partis : Le Clristes en ordre de bataille pour les Législatives

Après un peu plus de trois semaines d'absence, durant lesquelles il a séjourné à Paris (France), pour des raisons de santé, le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), Jean-Boniface Assélé, a regagné Libreville vendredi dernier. Il a été accueilli à l'aéroport Léon Mba, avec faste, par les cadres de sa formation politique, en tête desquels son secrétaire général, Nicaise Sickout-Iguendja.

C'est pour exprimer leur joie de revoir leur leader sur ses deux pieds, et dans une forme physique rassurante, que les cadres et quelques militants de base du CLR ont tenu à lui réserver cet accueil chaleureux. D'abord à l'aéroport, puis au Cabaret des Artistes, siège du parti, où l'attendait bon nombre de militants et sympathisants.

Tous, par la voix du secrétaire général du CLR, lui ont souhaité une "particulière bienvenue" tout en le rassurant du bon état de santé du parti. « Même si la maison a été bien gardée durant votre absence, il faut dire que la maison n'a pas cessé de vous attendre, car les chantiers sont nombreux », a confié Sickout-Iguendja à son président.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.