Un commando dans les médias : Démocratie Nouvelle s’indigne

Le parti de René Ndemezo’Obiang a condamné ces agissements qui ‘’menacent fortement la paix et la stabilité politique dont a tant besoin notre pays’’.

LE parti politique Démocratie Nouvelle (DN) s’est insurgé contre les événements qui ont eu lieu le 16 juin dernier dans les locaux de certains médias à Libreville. Pour la formation politique présidée par René Ndemezo'o Obiang ‘’Il s’agit là d’un acte qui menace fortement la paix et la stabilité politique dont a tant besoin notre pays après les douloureux événements du mois d’août dernier’’. Aussi, Jonathan Ndoutoume Ngome, son porte-parole, a-t-il indiqué que ce genre d’acte ‘’s’inscrit toujours dans la logique d’une ligne politique aventuriste, hasardeuse et périlleuse’’.

En outre, relevant sa participation au Dialogue politique inclusif et sans tabou initié par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, DN a condamné toute forme de violence ‘’d’où qu’elle provienne’’. Non sans réaffirmer son attachement aux ‘’ idéaux qui fondent sa ligne politique, ceux du patriotisme, du respect de l’ordre républicain et de l’accession au pouvoir par la voie des urnes’’.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.