Trois questions au... ministre de la Réforme de l’Etat : "Mettre un terme aux pesanteurs"

Décentralisation, nouvelles technologies, réformes courageuses: Joël Pono Opapé se veut optimiste.

M. le ministre, quelles sont les attributions de votre département ?

Joël Pono Opapé : Le président de la République n'a pas attendu son deuxième septennat pour penser (au) besoin de réformes. Lors de la campagne électorale, il a utilisé le slogan " changeons ensemble". Donc, en français facile, le ministère de la Réforme de l’État est celui du "changeons ensemble".

Concrètement, quelles actions mènerez-vous ?

Nous explorons (certaines) pistes en prenant en compte les Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). Sans oublier la nécessité de dynamiser nos collectivités locales, même si la loi sur la décentralisation est inopérante du fait de l'absence des textes d'application. (...) C'est vous dire que nous essayons de mener des actions transversales pour faire en sorte que la décentralisation soit effective.

Croyez-vous réaliser ce que vous dites dans le contexte économique actuel ?

J'ai l'avantage de sortir d'un parti au sein duquel nous prônons la solidarité sociale. (...) Et je suis convaincu que, si les plus hautes autorités de la République ont fait le choix de ma modeste personne (...), ce qu'elles estiment que j'ai certaines aptitudes susceptibles de me permettre de matérialiser leurs ambitions (...).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.