Train de vie de l'Etat : L'UN désapprouve !

L'Union nationale (UN), parti membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), par la voix de son commissaire national en charge du Budget, Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, a critiqué la loi de finances rectificative 2018 et le plan d'austérité adopté en Conseil des ministres le 29 juin dernier. C'était à la faveur d'un point de presse qu'il animait samedi dernier au siège du parti. En présence de plusieurs cadres et militants de ladite formation politique.

Dans une analyse chiffrée et détaillée, l'orateur a passé au crible toutes ces décisions visant, au dire du gouvernement, à assainir les finances du pays. Et parmi lesquelles on peut noter, entre autres, la réduction de certains salaires ; la mise sous bons de caisse des agents publics dès la fin du mois de juillet ; le gel pendant trois ans des concours professionnels, des reclassements, des avancements, des recrutements ; et la dénonciation des contrats liant l'Etat gabonais aux agents contractuels.

Qualifiant ces mesures "d'iniques, d'anti-économiques, antisociales et sans lendemain", Ntoutoume Ayi a expliqué que "la crise budgétaire actuelle, contrairement à ce que l'on tente de faire croire aux Gabonais, est une crise de la mobilisation des ressources budgétaires et non une crise liée à l'accroissement de la dépense publique".

S'appuyant sur des données chiffrées, ce cadre de l'UN a déclaré : "En 2009, les dépenses de personnel représentaient 14% des ressources propres du budget de l'Etat. Si en 2018 la mobilisation des ressources s'était maintenue au même niveau qu'en 2009, les dépenses de personnel représenteraient 18% des ressources propres".



LLIM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.