Tentative de putsch : "L’illustration des menaces qui planent sur le pays"

En retraçant le contexte difficile dans lequel vit le Gabon depuis la présidentielle d'août 2016, La Coalition pour la nouvelle République (CNR), rassemblée autour de Jean Ping, s'est exprimé, hier, sur les événements survenus à Libreville, le 7 janvier dernier.

Pour Clay Martial Obame Akue, porte-parole de ce regroupement de l'opposition, cette tentative avortée de coup d'Etat étale au grand jour ''la violence des luttes de clans au sein du régime, pour la conservation du pouvoir''. Non sans relever que cette situation démontre ''à quel point la paix et la stabilité sont menacées au Gabon''.

 

Dans la foulée, Clay Martial Obame Akue est revenu sur un certain nombre de positions que la CNR défend depuis plus de deux ans. Par ailleurs, à la veille de la mise en place du nouveau bureau de l'Assemblée nationale, la CNR considère ''l'entrée en fonction de l'Assemblée nationale comme nulle et non avenue dans le contexte de toutes ces violations du droit et ce qui s'en suivra''.

 

Aussi, a souligné le porte-parole de la CNR, " à la lumière de toutes ces situations de violations, c'est plus que le moment de respecter le choix du peuple gabonais".

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.