Sénat/Fin de la première session ordinaire : Sous le sceau de la consolidation de la démocratie

Après quatre mois de dure labeur consacrés, entre autres, à l'examen et l'adoption de plusieurs textes, les sénateurs ont pris des vacances.

LES sénateurs sont en vacances dès aujourd'hui. La présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, a, en effet, présidé, hier, au palais Omar-Bongo-Ondimba, la cérémonie de clôture de la première session ordinaire du Parlement. En présence, entre autres, du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, des membres de son gouvernement et de plusieurs diplomates accrédités dans notre pays.

Cette session qui s'achève aura été marquée, de l'avis de nombreux parlementaires, par la décision rendue par la Cour constitutionnelle, le 30 avril dernier. Au terme de laquelle la Haute juridiction avait confié au Sénat certaines compétences de l'Assemblée nationale qu'elle avait dissoute. De même que le contexte de crise économique actuelle, caractérisé par l'adoption en Conseil des ministres, le 21 juin dernier, des décisions visant à réduire drastiquement le train de vie de l’État, aura été, quelque part, une des préoccupations majeures des sénateurs au cours de leurs travaux. Lesquels, à en croire Lucie Milebou Aubusson, ont été essentiellement marqués par l'examen et l'adoption de plusieurs textes qui "c ontribuent de manière significative, non seulement à l'amélioration du cadre de vie des populations, mais aussi à l'organisation et au fonctionnement des institutions publiques".



J.K.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.