RPM : pour la réouverture des lieux de culte

RPM : pour la réouverture des lieux de culte

Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), avec son ton et style habituels, a analysé l'actualité de l'heure, le week-end écoulé, à travers son secrétaire exécutif, Faustin Laurent Bilie-Bi-Essone. Ce dernier s'est prononcé, entre autres, sur la gestion, au Gabon, du nouveau coronavirus.

L'ensemble des responsables de cette écurie politique, son président Alexandre Barro Chambrier en tête, sont d'avis que le maintien de certaines restrictions chez nous est préjudiciable pour de nombreux secteurs.

"On observe le maintien de la fermeture des églises, des temples et des mosquées alors qu'il est possible d'adopter un protocole sanitaire à l'exemple des dispositifs spécifiques déjà observés dans d'autres secteurs d'activités. On comprend aisément ici qu'on cherche à maintenir le plus longtemps possible les religieux dans le silence", a déclaré sans détour Faustin Laurent Bilie-Bi-Essone. Avant d'inviter le gouvernement à revoir sa copie en la matière. Et d'ajouter : "C'est pourquoi le RPM associe sa voix à tous ceux qui réclament l'ouverture immédiate des lieux de culte." Voilà de quoi donner du baume au cœur des leaders religieux qui attendent impatiemment la reprise de leurs activités.

Rappelons que l'archevêque de Libreville, Mgr Patrick Iba-ba, accompagné de l'abbé Frédéric Ntoutoume, ont été reçus récemment par le président de la République Ali Bongo Ondimba. Au centre de l'échange entre le chef de l'État et ses hôtes, ladite réouverture des lieux de culte.

Autre fait d'actualité abordé par le secrétaire exécutif du RPM, la récente nomination de Rose Christiane Ossouka Raponda à la tête du gouvernement. Le sentiment de ce parti, comme l'a souligné Bilie-Bi-Essone, est que  "le régime, à bout de souffle, n'a d'autre issue que de se raccrocher à des mesures en trompe-l'œil comme la promotion d'une femme pour tenter de gagner la sympathie du plus grand nombre".



Yannick Franz IGOHO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.