Réduction du train de vie : des membres du gouvernement attendus

Dans les jours à venir, les ministres du Budget, de l’Économie et de la Fonction publique devraient se livrer à un exercice de pédagogie, de manière à mettre un terme à la confusion et aux diverses interprétations nées dans plusieurs esprits à l'issue du dernier Conseil des ministres.

AU regard des mesures adoptées en Conseil des ministres le 21 juin dernier et celles annoncées, lundi dernier, en conférence de presse par le porte-parole de la présidence de la République, les ministres du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga, et de la Fonction publique, Ali Akbar Onanga Y'obegue, devraient logiquement se retrouver sur le devant de la scène, dans les jours à venir, pour expliquer à l'opinion nationale leur pertinence et bien-fondé. Tant elles couvrent le domaine de compétences de leurs départements ministériels respectifs.

Surtout que, visiblement, la pilule a du mal à passer du côté des agents publics et des partenaires sociaux. Ces derniers, notamment par la voix de Jean-Rémy Yama, président de Dynamique unitaire, un des principaux syndicats de la Fonction publique, a dénoncé des " mesures s'assimilant à une déclaration de guerre contre les travailleurs". En indiquant, en outre, sur les ondes d'une radio internationale, que l'explosion de la masse salariale serait due, en grande partie, " à la multiplication des emplois et postes politiques et non à des recrutements massifs de médecins ou enseignants".

J.K.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.