Rapatriement des gabonais bloqués à l'étranger : la première vague est arrivée à bon port

Rapatriement des gabonais bloqués à l'étranger : la première vague est arrivée à bon port

Comme annoncé depuis plusieurs jours, puis précisé la veille, par le ministère des Affaires étrangères qui a reçu instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de mettre en place le dispositif de rapatriement pour les Gabonais bloqués à l'étranger, c'est une première vague de 32 compatriotes qui ont regagné Libreville hier en fin d'après-midi, en provenance de Douala, via la compagnie Afrijet. 

Il est 16h30, quand l'aéronef de cette compagnie, affrété par le gouvernement, atterrit sur le tarmac de l'aéroport international Léon-Mba de Libreville en provenance de Douala. A son bord, 32 Gabonais, entrepreneurs, travailleurs, femmes au foyer, qui rejoignent Libreville après deux mois passés hors du Gabon pour cause de nouveau coronavirus.

Polo rouge, bavette au menton, parapluie à la main, un passager qui a requis l'anonymat, tête baissée, à du mal à réaliser qu'il est enfin de retour dans son pays. "Je suis content de rentrer au pays, ça n'a pas été dur, pas trop mais bon, on est parti pour le travail et on est rentré. On a passé un bon bout de temps en stand by", souligne ce dernier.

Comme lui, bien qu'ils soient tous soulagés d'être rentrés au pays, ils expriment néanmoins quelques regrets. "L'avion était presque vide, le chef d'embarquement de Douala n'a pas accepté que les enfants embarquent, il disait qu'ils vont passer par Yaoundé demain, c'est ce qui est déplorable, des petits enfants de moins de 17 ans", a indiqué l'une des bénéficiaires.

L'Etat, qui avait pris des mesures drastiques afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus au Gabon, vient donc de permettre à ses ressortissants de regagner leur sol.



Hans NDONG MEBALE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.