Projet de loi réglementant le secteur du tourisme : Le texte toujours à l'examen des députés

En finir avec les incongruités relevées dans le tourisme gabonais : telle est l’ambition du gouvernement à travers le projet de loi portant réglementation du secteur. Un texte désormais à l'examen à l'Assemblée nationale depuis plus d'une semaine déjà.

Il faut souligner que l’élaboration de ce texte se justifie par l’absence d’une loi d’orientation qui encadre et régule les activités du secteur, mais aussi par l’insuffisance de certains textes règlementaires. Le gouvernement a relevé que "sur l'ensemble des activités touristiques, seules les agences de voyages sont réglementées par le décret n°465/PR/MTPN du 18 mai 1976. Les autres activités ne le sont pas, c’est le cas des services réguliers d'autocars interurbains, des circuits en autocars sur de longues distances, des transports aériens réguliers de passagers, des guides, de l’assurance-voyages, de la location de voitures, des écoles d'hôtellerie, des parcs naturels et animaliers, etc.".

De plus, concernant les agences de voyage et de tourisme, l’on constate un manque de techniciens formés dans le domaine de la production touristique. En somme, ce projet de loi, s’il est adopté par le Parlement, constituera, pour le Gabon, un outil d’orientation, d’encadrement et de régulation, en termes de renforcement de la bonne gouvernance du secteur, répondant aux standards internationaux.



Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.