Projet de loi de finances rectificative 2015 : Le Sénat examine

Adopté par les députés, le projet de loi de finances rectificative 2015 passait devant le Sénat. Pour les ministres, Régis Immongault (Économie) et Christian Magnagna (Budget), il convenait de défendre leur dossier.

La baisse des ressources pétrolières l'explique pour partie. Cette année, les opérations budgétaires et de trésorerie s'équilibrent à hauteur de 2651,2 milliards de nos francs, contre 3073,3 milliards à l'initial, soit une baisse de 422,1 milliards. Cette régression 11, 3 %, s'accompagne aussi d'une baisse des charges financières de la dette. Elles étaient de 141, 2 milliards au départ. Les voilà réajustées à 125, 4 milliards soit un repli de 15, 7 milliards.

Notons que ce projet de loi de finances 2015 a été élaboré dans un contexte qui prévoit une croissance économique de 4,8% pour notre pays, contre une prévision initiale de 5,7%. La production pétrolière est estimée à 10,25 millions de tonnes et le cours moyen du baril se situe à 40 dollars. Eléments déterminants.



O'.N. C.G. K.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.