Primature : L'ambition de la CIMAF dévoilée au chef du gouvernement

Les responsables de ce groupe marocain spécialisé dans la production de ciment présent au Gabon depuis juin 2016, sont allés annoncer au Premier ministre leur intention de procéder, dans un proche avenir, à l’augmentation de leur production grâce à la mise en service d’une nouvelle usine.

Face à la forte demande exprimée ces dernières années en matière de ciment, notamment dans le secteur du BTP, le cimentier marocain CIMAF, implanté dans notre pays, avait annoncé il y a quelques mois prendre de nouvelles mesures pour remédier à la pénurie constatée sur le marché. Les responsables de ladite société sont allés faire état au chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, le point de leurs avancées sur ce projet hier à son cabinet de travail.

Malik Sefrioui (vice-président du groupe), Salim Kaddouri (directeur général régional) et Alain Ayoune Origuinowet (directeur général adjoint pays) ont donc rencontré le chef du gouvernement aux fins de lui faire part de la mise en pratique imminente de leur ambition de valoriser la production nationale qui reste toujours déficitaire au regard de la demande. En un mot, il a été question du démarrage de l’usine de traitement de clinker de Ntoum. Ce projet ambitieux qui nécessitera, selon les responsables marocains, un investissement de l’ordre de cent millions d’euros permettra l’augmentation de la production de ciment au Gabon et devra générer plus de cinq cents emplois directs.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.