Primature : Emmanuel Issoze Ngondet reconduit

Le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, l'a également chargé de former le nouveau gouvernement. Celui-ci devrait essentiellement s'atteler à organiser les prochaines élections législatives attendues depuis plusieurs années.

QUARANTE-HUIT heures après avoir présenté la lettre de démission de son gouvernement au chef de l’État, Emmanuel Issoze Ngondet, 57 ans, a été reconduit, hier, dans ses fonctions de Premier ministre, par décret du président de la République Ali Bongo Ondimba.

De fait, il lui revient de former la nouvelle équipe gouvernementale chargée, selon la décision rendue par la Cour constitutionnelle, le 30 avril dernier, d'organiser les élections législatives dans les nouveaux délais qui seront fixés par la Haute juridiction après sa saisine par le président du Centre gabonais des élections (CGE). Sa reconduction à la Primature constitue, à n'en point douter, une marque de confiance renouvelée du chef de l’État à son endroit. D'autant que, sitôt après sa démission, d'aucuns avaient estimé assez faible la probabilité de le revoir à nouveau à l'immeuble du 2-Décembre. Au vu notamment, selon eux, du rendu de la Cour constitutionnelle.

Quoi qu'il en soit, en le reconduisant, Ali Bongo Ondimba semble avoir fait le choix de l'expérience, en tenant compte de la nécessité d'organiser aussitôt que possible les élections législatives.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.