Prévention des conflits : Les experts renforcent leurs capacités

Dans l'optique d'élaborer des politiques sécuritaires plus accrues au sein de la sous-région, un groupe d'experts du Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA) en partenariat avec la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et le Bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale (UNOCA) organisent des assises durant trois jours (du 7 au 9 novembre en cours).

Les travaux se sont ouverts hier dans un hôtel de la place sous le thème : "Renforcement des capacités de prévention des conflits sous-régionaux en Afrique". Le but étant la validation des résultats issus de cette rencontre et l'identification des domaines clés pour lesquels un soutien s'avère utile à court, moyen et long termes.

En ouvrant les travaux, le représentant du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), Baudoin Hamuli Karhuza, a expliqué que cette réunion, dont l'importance n'est plus à démontrer, vise comme objectif principal des échanges sur les principales conclusions et des recommandations d'une étude antérieure menée par l'OSAA en vue de renforcer les capacités de prévention des conflits dans les Communautés économiques régionales (CER).

"L'enjeu de la prévention des conflits est de taille pour le monde entier et singulièrement pour notre continent. Les opérations de maintien de la paix et les interventions humanitaires sont très coûteuses. Les efforts de progrès économique et de construction de la démocratie sont ralentis et même freinés par les conflits", a-t-il dit.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.