Prestation de serment des inspecteurs et contrôleurs du travail : Quarante agents renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

LA cérémonie officielle de sortie a eue lieu lundi dernier au palais de justice de Libreville, en présence du ministre du Travil, Simon Ntoutoume Emane. Au nombre des différents promus formés à l’Ecole nationale d’administration (ENA) et à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), on enregistre treize inspecteurs principaux, huit inspecteurs, neufs contrôleurs principaux et sept contrôleurs du travail.

Conformément à l’article 234 du Code du travail, l’acte de prestation de serment de ce jour commande des exigences aux concernés. Ainsi, il prévoit que les inspecteurs et contrôleurs du travail doivent tenir pour confidentielle toute dénonciation ou toute constatation par lesquelles ils ont eu connaissance d’un défaut dans l’installation ou d’une infraction aux dispositions législatives et réglementaires.

Cependant, est-il notifié, les agents ayant ainsi prononcé la formule de serment sont exposés à toutes sanctions en cas de violation dudit acte.

Par ailleurs, ces quarante inspecteurs et contrôleurs mis à la disposition de l’administration gabonaise sont appelés, dans l’exercice de leur fonction, entre autres, à dresser les procès verbaux d’infraction, aux dispositions législatives et réglementaires en matière de travail, d’emploi, de sécurité et de santé au travail.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.