Présidentielle de 2016 : Un rapport virulent

Président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG), Georges Mpaga présentait ce vendredi son rapport sur la présidentielle 2016. Son avis est très critique.

Dans ce document rendu public, Georges Mpaga considère que le scrutin ne s'est pas déroulé de façon conforme. Ce qui, à son avis, peut expliquer les troubles survenus durant la période qui a suivi. Présents à cette occasion, Paul-Marie Gondjout, secrétaire exécutif adjoint de l'Union nationale (UN) et Fulbert Mayombo, président de Energie du peuple indépendant (EPI), semblaient pleinement partager ce point de vue.

Dans sa prise de parole, Georges Mpaga a condamné " la prise de position des institutions en charge des élections dans notre pays, en les accusant de parti pris vis-à-vis du pouvoir, au détriment de la grande partie de la population qui a voté Jean Ping. D'où la raison de la crise gabonaise actuelle ". Selon lui, la solution est à trouver dans un dialogue tripartite, entre la majorité, l'opposition et la société civile, sous l'égide de la communauté internationale.

En parallèle, le président du ROLBG entend déposer ce rapport sur les tables de la Cour pénale internationale (CPI), des communautés internationales et panafricaines de lutte pour la protection des droits de l'Homme et de la Démocratie.


C.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.