Présidentielle 2018 au Mali : ''IBK'' en campagne à Libreville

Candidat à sa propre succession, l'actuel chef d'État malien, Ibrahim Boubacar Kéita a été accueilli, hier à Libreville, par le ministre d'État gabonais, des Affaires étrangères, Régis Immongault, et son collègue du Sports, Alain-Claude Bilie By Nze, où il a animé un meeting qui a mobilisé la forte communauté malienne vivant dans la capitale gabonaise.

GRAND meeting hier, au palais des sports de Libreville, du président malien, Ibrahim Boubacar Kéita (IBK). Candidat à sa propre succession, l'actuel chef d'Etat de la République du Mali était de passage dans la capitale gabonaise, laquelle constitue l'une des étapes de la tournée qu'il a entamée, dans le cadre de sa campagne présidentielle.

Accueilli à l'aéroport international Léon-Mba par les ministres d'État gabonais, Régis Immongault et Alain-Claude Bilie By Nze, et quelques autorités maliennes résidant au Gabon, c'est finalement un gymnase archi-combe, par la présence importante de la communauté malienne (visiblement partisans de l'actuel président), qui a répondu favorablement à l'invite de celui que tous disent être leur ''candidat''.

Ce dernier a ainsi entretenu les siens en langue Bambara, une demi-heure durant, pour une victoire au soir du 29 juillet prochain, dès le premier tour de ce scrutin qui s'annonce tout de même serré avec son principal rival, Soumaïla Cissé.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.