Présidentielle 2016/Fin de la mission exploratoire de l'Union européenne : Des échanges satisfaisants

Au terme d'une semaine passée au contact des acteurs politiques gabonais impliqués dans le processus électoral (pour le compte de la Présidentielle 2016), les experts de l'Union européenne ont exprimé leur satisfaction quant aux échanges qu'ils ont eus au cours de leur mission.

REÇUS à nouveau par le ministre de l'Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya, vendredi dernier, les membres de la délégation de l'Union européenne conduite par son chef de mission Helmut Kulitz ont exprimé toute leur satisfaction, au terme de leur mission exploratoire à Libreville. Une semaine durant, dans la perspective de de la Présidentielle prévue en août prochain. Notamment en ce qui concerne la disponibilité, l'ouverture de toutes les personnes rencontrées et surtout l'accès à toutes les informations nécessaires.

Il restera désormais plus que deux étapes à franchir pour enfin voir des observateurs de cette organisation internationale sur le territoire national pendant toute la période électorale. À savoir, le rapport de mission que les experts devront faire pour l'Union européenne à Bruxelles (Belgique) et, en cas d'acceptation, un mémorandum d'entente devra être signé entre Libreville et Bruxelles.

C'est en réalité tout ce qui précède qui devrait permettre à la haute représentante pour la politique extérieure de l'UE de décider de l'opportunité ou non d'envoyer une mission d'observation pour le futur scrutin présidentiel dans notre pays.

Le ministre de l'Intérieur a pour sa part, réitéré à ses hôtes la volonté du gouvernement gabonais, de recevoir des missions d'observation de qualité pour la crédibilité de notre démocratie. Et de préciser, par rapport à la satisfaction de ses interlocuteurs, qu'il ne pouvait pas en être autrement, étant donné que tous les acteurs œuvrent pour une élection libre, transparente, crédible et apaisée. «Nous n'avons rien à cacher et c'est bien que vous ayez découvert vous-mêmes le contraste frappant entre ce que l'on dit du Gabon à l'extérieur et la réalité du terrain», leur a-t-il fait savoir.

Rappelons que cette mission exploratoire de ces experts de l'UE visait à examiner le contexte pré-électoral (contexte juridique, légal, politique et médiatique). Celle-ci fait suite à la demande du gouvernement gabonais, en vue de la prochaine présidentielle dans notre pays.

Notons également que quelques techniciens de cette délégation resteront encore à Libreville pour travailler avec les experts gabonais sur les rouages de la liste électorale.


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.