Présidentielle 2016/Demande en révision des décisions 050/CC et 052/CC : Jugée irrecevable par la Cour constitutionnelle

Toutefois, la haute juridiction estime que la requête récemment introduite par les avocats de l'ancien candidat au scrutin du 27 août dernier est recevable en la forme.

C'EST lundi que la Cour constitutionnelle a rendu sa décision relative à la requête introduite au début du mois en cours par les avocats de M. Jean Ping, ancien candidat à l'élection présidentielle du 27 août dernier. Laquelle sollicitait, auprès de la haute juridiction, la révision des décisions numéros 050/CC et 052/CC du 23 septembre 2016 relatives à son recours en réformation des résultats de ladite élection, qui ont donné vainqueur le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), Ali Bongo Ondimba.

Dans son rendu, on retiendra que la Cour a décidé que "la requête présentée par M. Jean Ping est recevable en la forme". Cependant, elle décide par ailleurs que "la demande en révisions des décisions numéros 050/CC et 052/CC du 23 septembre 2016 est irrecevable, les deux conditions invoquées pour l'ouverture de cette voie de recours n'étant pas remplies..." Et de poursuivre : "En conséquence, lesdites décisions sont définitivement revêtues de l'autorité de la chose jugée."



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.