Présidentielle 2016 : Paul-Marie Gondjout pour un autre combat

Longtemps annoncé comme probable candidat à la présidentielle 2016 pour le compte de l'Union nationale (UN), le secrétaire exécutif adjoint de ce parti de l'opposition a tenu à clarifier son positionnement, mercredi, au cours d'une conférence de presse.

Paul-Marie Gondjout a profité de cette rencontre avec les médias au siège de l'UN pour décliner sa vision.

Qui se résume en deux points essentiels : il ne se portera pas candidat au prochain scrutin présidentiel ; et il s'investira désormais dans la logique de "destitution-transition-élection" (DTE), que défend les membres du mouvement "Union sacrée pour la patrie" (USP).

Il a motivé sa décision de ne pas se présenter par la nature de la gouvernance électorale dans notre pays. "Le système électoral gabonais est mauvais, a dit l'orateur. Ajoutant qu'une "transition concertée et consensuelle" qu'il prône permettra de "revoir le système politique et les règles du jeu des élections afin de mieux les préparer et d'avoir des élections apaisées ..."

Par rapport au second point, le secrétaire exécutif adjoint de l'UN a lancé un appel aux membres de son parti de manière générale à le rejoindre pour se préparer "à investir très rapidement les grandes artères et les quartiers des villes de notre pays ; informer et conscientiser les populations pour qu'elles prennent en main leur de destin, le destin du Gabon".



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.