Passation : Marcel Yves Mapangou Moussadji installé

Nommé le 15 avril dernier, le nouveau commandant en chef des Forces de police nationale (Cochef) a été officiellement installé, hier, à la faveur d'une cérémonie rituelle, présidée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. La manifestation a eu lieu à l'Ecole de police d'Owendo.

« OFFICIERS et sous-officiers des Forces de police nationale, vous connaîtrez désormais pour votre chef, le général de division Marcel Yves Mapangou Moussadji, et vous lui obéirez en tout ce qu'il vous commandera, pour le bien du service, le respect du règlement, l'observation des lois et le succès des armes du Gabon. »

 

C'est à travers cette formule rituelle que le nouveau commandant en chef des Forces de police nationale a été installé dans cette fonction, hier, par le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba. C'était à la faveur d'une cérémonie officielle qui s'est déroulée à l'Ecole de police d'Owendo, à laquelle ont pris part, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, les ministres de l'Intérieur Lambert-Noël Matha, et de la Défense nationale, Etienne Massard Kabinda Makaga.

Hormis le passage en revue des troupes par le chef suprême des Armées et l'exécution de l'hymne national, trois temps forts ont constitué l'essentiel de cette cérémonie de passation de charges. À savoir, la passation de commandement entre le Cochef sortant, Jean-Clotaire Oyé Zué, et son successeur Marcel Yves Mapangou Moussadji, le défilé militaire et le vin d'honneur.

...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.