Partielles 2016 : Ella Nguema condamne la décision de la cour constitutionnelle

LE président de l'Union nationale tendance Amo (Action, modernité, ouverture), Gérard Ella Nguema, a fustigé, samedi dernier, au cours de la conférence de presse qu'il a animée à son siège sis à Nzeng-Ayong, la décision n°028/CC du 19 mai 2016 de la cour constitutionnelle. Il s'agit d'une mesure invalidant le dossier d'Aymard Moapa Djiaboueni, candidat de l'Union nationale au premier siège du département de la Zadié, dans la province de l'Ogooué-Ivindo, à la législative partielle du 18 juin prochain.

Gérard Ella Nguema envisage d' « ester en justice la Cénap et la cour constitutionnelle pour faute grave ».

Il faut rappeler que la haute juridiction motive ce rejet par l'absence du casier judiciaire de la suppléante du candidat, ainsi que l'absence de la quittance du Trésor pour la caution.

Et Ella Nguema de s'expliquer : « Sur l'absence du casier judiciaire, nous devons signaler que la faute relève simplement et purement de l'administration judiciaire. Cette thèse est confortée par le fait que la demande d'établissement a été faite le 8 mai 2016, mais à cause de l'absence prolongée du procureur du tribunal de Makokou, ce document qui portait pourtant la signature du greffier en chef de ce tribunal était dépourvu de celle du procureur. C'est dire que l'Etat ne peut pas se prévaloir de ses propres turpitudes. »


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.