Parlement : Ouverture de la première session ordinaire

Après plusieurs mois de vacances, sénateurs et députés reprennent le chemin de leurs hémicycles respectifs dans un contexte marqué, entre autres, par la fièvre des prochaines Législatives.

VACANCES terminées pour les parlementaires. Et pour cause, conformément aux dispositions de la Constitution, c'est aujourd'hui, premier jour ouvrable du mois de mars, que s'ouvre la première session ordinaire du Parlement, dite "des lois". Au cours de laquelle, contrairement aux sénateurs, les députés actuels ne devraient pas siéger jusqu'en juin. Car les élections législatives sont censées se dérouler le 28 avril au plus tard. Ce qui voudrait dire qu'au moment de la clôture de cette session parlementaire, on devrait avoir une Assemblée nationale entièrement renouvelée.

Comme quoi, il est à craindre que bon nombre de députés aient la tête à cette échéance électorale. D'autant plus qu'une frange de l'opposition "radicale" n'entend pas dérouler le tapis rouge au Parti démocratique gabonais (PDG) à cette occasion. Et que certains d'entre eux ne sont pas sûrs d'être investis par leurs écuries politiques respectives.

J.K.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.