Parlement : La HAC et les préoccupations des sénateurs

Le texte relatif à la création, organisation et fonctionnement de la Haute autorité de la Communication (HAC) qui remplace le Conseil national de la communication (CNC), préalablement défendu par la ministre d'Etat en charge de la Communication, Guy Bertrand Mapangou, a été ratifié mardi. C'était au cours d'une séance plénière présidée par Lucie Milebou Aubusson Mboussou. Plusieurs autres textes ont été également votés.

Plusieurs textes à l'examen des sénateurs depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines, ont été adoptés. C'est entre autres le cas du projet d'ordonnance portant création, organisation et fonctionnement de la Haute autorité de la Communication (HAC). Un texte préalablement présenté et défendu par le ministre d'Etat Guy Bertrand Mapangou (Communication).

Rappelons avant tout que lors de son intervention, Guy Bertrand Mapangou avait souligné que cette réforme "résulte des résolutions issues du Dialogue politique d'Angondjé, au cours duquel nombre de modifications et révisions institutionnelles ont été adoptées, notamment la révision des statuts du Conseil national de la Communication".

"Désormais on ne l'appellera plus CNC, mais Haute autorité de la communication (HAC)", avait précisé l'hôte des élus. Et d'ajouter : "Aussi, c'est une autorité administrative indépendante chargée de la régulation du secteur de la Communication et jouissant de l'autonomie financière."





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.