Opposition : La CPNR dénonce les actes d'agression et d'intimidation

Dans une déclaration émanant de la conférence des présidents de la Coalition pour la nouvelle République (CPNR), Frédéric Massavala Maboumba s'est demandé, hier au "QG" de Jean Ping, pourquoi les acteurs de ce camp politique font-ils face à autant de persécutions.

LA conférence des présidents de la Coalition pour la nouvelle République (CPNR) a fait une déclaration, hier au "QG" de Jean Ping.

A travers ce communiqué, la CPNR constate et dénonce "les actes d'agression et d'intimidation" dont sont victimes les membres de cette famille politique. Le porte-parole de la CPNR a passé en revue les différents cas, de la descente d'un groupe de jeunes au domicile de M. Ping en janvier 2015, jusqu'à cette nuit du 24 au 25 juin dernier où "des cocktails Molotov ont été balancés" à la résidence de l'ancien député PDG de Cocobeach, actuellement un des responsables du mouvement "Héritage et Modernité" (H&M)...Non sans évoquer les arrestations jugées "arbitraires" de certains cadres issus des rangs de la Coalition.

Et Massavala Maboumba de s'interroger : "Au regard de cette série noire, la Coalition pour la nouvelle République autour de Jean Ping se demande pourquoi les Gabonais que nous sommes, faisons face à autant de persécutions et de violations flagrantes de nos droits. Est-ce un crime pour les opposants d'avoir participé à l'élection présidentielle comme nous l'autorise la Constitution de la République gabonaise ?"

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.