Mesure présidentielle d'urgence sur l'exonération des charges sociales : Issoze Ngondet "dope" son équipe

C'était au cours d'une séance de travail qui s'est tenue à l'immeuble du 2-Décembre avant-hier. Plusieurs membres du gouvernement y ont pris part.

Le Premier Ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a présidé une séance de travail jeudi dernier à son cabinet de l'immeuble du 2-Décembre. Parmi les membres du gouvernement présents, Paul Biyoghe Mba (Prévoyance sociale), Jean-Fidèle Otandault (Budget), Régis Immongault Tatangani (Économie), Madeleine Berre (Promotion des Investissements) et Carmen Ndaot (Travail).

Il était question pour eux d'examiner les mesures annoncées par le président de la République le 31 décembre 2017. Mesures devant permettre la création de 10 000 emplois sur une période d'au moins 30 mois.

Pour encourager les entreprises à embaucher, Ali Bongo Ondiomba avait été clair, puisqu'il avait été annoncé dans le même temps une réduction des charges sociales de 50% pour la première embauche, 75 % pour la deuxième et enfin 100 % pour la troisième. Et cette mesure devrait être effective d'ici un mois car le délai fixé par le numéro un gabonais était fin avril 2018.

Cette réunion a donc permis aux participants de faire la synthèse des démarches entreprises par les membres de son équipe qui avaient été instruits par le chef du gouvernement sur ce dossier. Il ressort donc que certaines avancées ont été enregistrées.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.