Mariages : Cinquante policiers convolent en justes noces

Samedi, en présence de leur parrain commun, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, à l’École nationale de police, à Owendo. Cérémonie qui a coïncidé avec la clôture de la première édition des Journées nationales de la sécurité intérieure.

CINQUANTE policiers ont convolé en justes noces samedi dernier. C'était à l'occasion de la clôture des Journées nationales de la sécurité intérieure. Parrain de l'événement, le chef suprême des armées, Ali Bongo Ondimba. Lieu de la cérémonie collective, l'École nationale de police dans la commune d'Owendo.

En participant à cette célébration inédite, le numéro un gabonais a voulu ainsi marquer sa volonté de promouvoir les valeurs de la famille consacrées par l'union entre un homme et une femme. En ce sens, si le rôle de la police est de protéger les personnes et les biens, ses membres sont appelés à assumer leurs responsabilités par la constitution des familles via le mariage.

Le président de la République a félicité et rappelé la responsabilité et l’engagement de ces cinquante policiers envers la nation, mais surtout envers leurs épouses. Non sans mettre l'accent sur l’égalité des chances pour que chaque citoyen gabonais puisse connaître le confort et la sécurité dans sa cellule familiale.


J.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.