Mairie centrale : quid de la vacance du siège du maire ?

Mairie centrale : quid de la vacance du siège du maire ?

Politiquement affaibli après s'être vu infliger, il y a quelques semaines, "un avertissement par la Commission permanente de discipline du Parti démocratique gabonais (PDG)", davantage fragilisé à la suite de son incarcération, mardi dernier, à la prison centrale de Libreville, tout indique que Léandre Nzue ne devrait probablement plus présider le conseil municipal de Libreville, fonction qu'il exerce depuis février 2019.

De fait, au regard des dispositions de l'article 32 de la Loi organique N°1/2014 du 15 juin 2015 relative à la décentralisation, les fonctions de maire de la capitale gabonaise "sont provisoirement exercées par l'un des adjoints au maire dans l'ordre de préséance". Ce qui laisse à penser, au regard de la composition actuelle du bureau du conseil municipal de Libreville, que c'est logiquement au premier adjoint au maire, Serge William Akassaga Okinda, à qui devrait échoir temporairement la responsabilité de diriger l'hôtel de ville de Libreville.

Étant entendu que, selon les dispositions de l'alinéa 4 de l'article précité, "l'élection pour le renouvellement doit intervenir dans les quinze jours qui suivent la constatation de la vacance, par arrêté de l'autorité de tutelle locale".

Autrement dit, deux semaines après la constation de la vacance du siège du maire de Libreville par arrêté de la gouverneure de la province de l'Estuaire, Marie-Françoise Dikoumba, les conseillers municipaux devraient être appelés à élire le nouvel édile de la cité.

En attendant le déclenchement et l'aboutissement de cette procédure, les sessions ordinaires du conseil municipal de Libreville, prévues du 21 au 22 septembre prochain, devraient être présidées par Serge William Akassaga Okinda.



J.KOMBILE.MOUSSAVOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.