Main tendue du président de la République : Le PSD partant !

LA main tendue par le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba a eu un écho favorable auprès du Parti social démocrate (PSD). C'est ce qui ressort de l'entretien que le numéro un gabonais a accordé au président de ladite formation politique de l'opposition, Pierre-Claver Maganga Moussavou. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu, hier, au palais de la présidence de la République. Au sortir de cette audience, le maire de Mouila (Ngounié), par ailleurs l'un des candidats malheureux à la dernière présidentielle, a parlé "d'échanges constructifs sur l'avenir du pays" .

Selon l'hôte du président de la République , "accepter de discuter avec le chef de l'Etat est une urgence, un devoir citoyen, après les récentes violentes manifestations post-électorales". Aux yeux du premier responsable du PDS, "l'absence de dialogue entraîne l'intolérance, l'intolérance entraîne les excès de tous genres, les excès entraînent la violence, et celle-ci entraîne la contre-violence". Et l'ancien ministre d'Etat sous feu Omar Bongo Ondimba de s'interroger : " Comment alors envisager le développement du pays dans de telles conditions ?"


O'. N.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.