Lieux de culte : vers un nouveau protocole sanitaire ?

Lieux de culte : vers un nouveau protocole sanitaire ?

La question pourrait aboutir à une réponse positive, si le gouvernement et les responsables des confessions religieuses arrivent à s'accorder comme souhaité par le chef de l'État. C'est ce qui ressort de la séance de travail d'hier, au cours de laquelle il a instruit le Premier ministre dans ce sens.

Une séance de travail autour du chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, s'est tenue hier au palais de la présidence de la République. Y ont pris part, outre certains collaborateurs du président de la République, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, et plusieurs membres de son gouvernement.

Les échanges ont essentiellement porté sur les questions relatives à la seconde phase d'allègement des mesures restrictives annoncées le 16 octobre dernier dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Il s'agit notamment de l'ouverture des lieux de culte, des restaurants ; et l'autorisation des rassemblements portés à 30 personnes au plus. Ces mesures prenant effet à partir du 30 octobre prochain, la cheffe du gouvernement a voulu faire le point de la situation au numéro un gabonais. Surtout par rapport aux modalités y relatives.

Occasion pour le président Ali Bongo Ondimba de réaffirmer sa détermination à donner la priorité à la protection sanitaire des populations face à cette pandémie à coronavirus qui continue de faire des ravages à travers le monde. C'est fort de cela que, garant de la liberté de culte au Gabon, mais également de la protection de la santé des Gabonais, le chef de l'État a instruit le Premier ministre de rencontrer les responsables des confessions religieuses, afin d'affiner le protocole sanitaire. Le tout dans le but de protéger au mieux la santé des fidèles et des célébrants desdits cultes.



ONDOUBA'NTSIBAH



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.