Législatives à venir : le mot de l'opposition

En séjour récemment dans la capitale économique, le leader du Rassemblement Héritage et Modernité, Alexandre-Barro Chambrier, a exhorté "les partisans du changement" à unir leurs forces, au cours du prochain scrutin législatif.

BIEN QUE la date des élections législatives ne soit toujours connue, il règne comme une ambiance préélectorale dans différentes localités du pays. Pour preuve, en séjour récemment à Port-Gentil, le président du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), Alexandre-Barro Chambrier, a animé plusieurs causeries aux cours desquelles, il a appelé " au rassemblement de toutes les forces de l'opposition, de manière à se présenter en rangs serrés au cours du prochain scrutin législatif ".

À ses yeux, c'est une impérieuse nécessité au regard de la situation " de déliquescence actuelle dans laquelle se trouve notre pays". D'autant que, a-t-il relevé, " tous les voyants sont au rouge. Notre Gabon est à la dérive. En l'espace de sept ans, sa masse salariale est passée de 360 milliards à près de 714 milliards de nos francs. L'encours de sa dette est devenu insoutenable, les entreprises ferment à tour de bras. Port-Gentil, ville pétrolière aujourd'hui sinistrée, est un parfait exemple. De nombreuses familles se retrouvent, du jour au lendemain, dans la précarité. Avec pour conséquences : la destruction des foyers, des chefs de familles qui perdent leur dignité, etc. C'est une situation que nous n'avons jamais connue dans notre pays ".

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.