Législatives : Jean-Boniface Assélé laisse éclater sa colère

Le Centre des libéraux réformateurs (CLR), parti politique de la Majorité républicaine et sociale pour l'émergence (MRSE), a organisé, samedi dernier, au Cabaret des Artistes, dans le 5e arrondissement de Libreville, un conseil extraordinaire. Entre autres points abordés, les préparatifs des prochaines élections couplées (Législatives et Locales).

Cette rencontre présidée par son leader, Jean-Boniface Assélé, a abouti à l'éclaircissement d'un certain nombre de points. En effet, d'entrée, le président du CLR a laissé entendre que le choix des candidats qui vont défendre les couleurs du parti est un moment important dans la vie de chaque formation politique.

Bien qu'ayant fustigé le fait de n'avoir pas été associé aux choix des candidats, comme le prévoit la convention qui unit les partis politiques de la MRSE, il a néanmoins reconnu que cette décision était tout à fait normale. Qu'elle n'empêchait pas qu'à son tour, il se retrouve avec sa formation politique pour en faire de même.

S'intéressant à la question relative à la présentation d'un certains nombre de candidats pour le compte du PDG, il a tenu à préciser qu'en ce qui concerne la candidature de Mme Éliane Frida Mindoungani, actuelle maire du 6e arrondissement de Libreville, une certaine "confusion voire un amalgame" tenterait de laisser croire qu'elle serait candidate pour le compte du PDG.

S'indignant de cette façon de faire du parti de masse, de lui ravir ses "protégés", M. Assélé a dit qu'il ne se laissera plus marcher sur les pieds.



LLIM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.