Législatives 2018 : Jean-Baptiste Kinga défendra l'USG à Mongo

La salle des fêtes de la mairie du 5e arrondissement de Libreville a récemment servi de cadre à Jean-Baptiste Kinga, pour déclarer sa candidature aux prochaines Législatives au compte de l'Union socialiste gabonaise (USG). Ce dernier entend briguer un mandat pour le siège unique du département de Mongo (Moulengui-Mbinza), dans la province de la Nyanga.

Lors de sa déclaration, face aux ressortissants de sa circonscription, Jean-Baptiste Kinga a présenté son équipe avec qui il est allé expliquer leur projet aux populations de Mongo. '' Dans notre logique de rassemblement, nous avons prévu de rencontrer toutes les populations de Mongo, que l'on appelle la diaspora de Mongo, résidente dans toutes les provinces phares'', a laissé entendre le candidat de l'USG .

Pour lui, la tournée interprovinciale qu'il entend mener a débuté par la Nyanga. Celle-ci va se poursuivre dans l'Estuaire dans les tout prochains jours avant de rallier le Moyen-Ogooué et l'Ogooué-Maritime.

Faisant le compte-rendu de certaines étapes, Jean-Baptiste Kinga a dit : ''Au village, nous avons constaté, nous avons vu, nous avons écouté les populations. L'objectif aujourd'hui est d'apporter des projets pour aider le gouvernement". En outre, étant encore dans la phase de présentation, le candidat n'a pas voulu dévoiler les grands axes de son projet.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.