Lancement des manœuvres médico-militaires 2016 dans la province de l'Estuaire : Ali Bongo Ondimba : « Rien n'est trop cher pour le suivi de la santé des populations »

LE chef de l'Etat a garanti, hier, que le suivi de la santé des populations est une priorité de sa politique.

LES manœuvres médico-militaires, les 16es du genre, étaient hier dans leur phase officielle. Cette fois, c'est la province de l'Estuaire qui a été retenue. Cocobeach, Kango, Owendo et le quartier Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de Libreville, ont été les pôles visités par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Sur ces différents sites, il est allé se rendre compte du déroulement des activités en matière d'assistance médicale de proximité et de qualité de la part du service de santé militaire.

Au stade de Nzeng-Ayong, l'un des lieux choisis pour lesdites opérations, le numéro un gabonais a fait le tour de tous les stands dédiés à l'événement. Explications des pratiques, échanges avec les patients, tout aura été réuni pour lui permettre d'être au fait de l'événement. Il a notamment appris que ce sont 723 consultations qui ont été effectuées, le matériel d'appui, pour les cas graves, est composé de deux ambulances et de l'Hôpital d'instruction des armées Omar-Bongo-Ondimba.


Jonas OSSOMBEY


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.