La situation du PDG aujourd'hui : Loin du lustre d'antan !

Face à la crise qui le mine, le PDG n'est plus en réalité que l'ombre d'un vieil appareil qui a du mal à s'adapter aux réformes impulsées, dans la marche du pays, par son "Distingué camarade président " Ali Bongo Ondimba.

LA vie au PDG ne semble plus être un long fleuve tranquille. Perte de vitesse sur le terrain et démissions en cascade riment désormais le quotidien d'une formation politique au pouvoir depuis près de 50 ans. C'est dans cette ambiance que se prépare le congrès de décembre prochain dont le but est de donner un coup de fouet à une organisation aux abois minée par des contradiction internes.

« Le PDG est une machine à remporter les élections. » Cette proclamation, jadis ressassée par les plus convaincus de la chapelle, correspond aujourd'hui à une réalité contestée sur le terrain. Ce d'autant plus que l'ex-parti des masses connaît une perte de vitesse évidente sur le plan électoral. Surtout lorsqu'on s'en tient au dernier scrutin présidentiel où tout le monde a pu noter une certaine démobilisation des troupes. Au point que le candidat Ali Bongo Ondimba n'aura pas eu la tâche facile dans certaines localités pourtant, de tradition, acquises au PDG.

De cette élection présidentielle de 2016, il y aura beaucoup à dire, non sans dégager les responsabilités des camarades qui auront presque fait dans la trahison en pactisant, dans l'ombre pour les moins courageux, et en public pour les courageux, avec « l'ennemi ».



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.