Journée des communautés amies du Gabon : un partenariat en perspective

L'acte 3 de la rencontre entre les amies du Gabon a accouché d'une belle initiative.

Sous le patronage de l'édile de la ville de Libreville, Rose-Christiane Ossouka Raponda la journée dédiée aux communautés amies du Gabon s'est tenue samedi 8 avril sur l'esplanade du ministère des Affaires étrangères.

Organisé depuis 2015 par l'Union des communautés amies du Gabon (Ucag), l'acte 3 de ladite journée mettait l'accent sur la participation de tous, étrangers comme nationaux, à la lutte contre l'insalubrité dans la cité. Au-delà de cet aspect, la 3e édition aura été l'occasion pour le doyen du corps diplomatique, Diadie Yacouba Dagnoko, ambassadeur du Mali au Gabon, de suggérer l'instauration d'un partenariat triangulaire entre la mairie de Libreville, l'Ucag et la communauté diplomatique.

'' Ce partenariat à court terme, pourrait se concrétiser le 25 mai 2017, journée de l'Afrique, par l'aménagement d'un site dédié, au cœur de la cité, où seraient plantés des arbres-symboles de l'amitié et de la fraternité entre nos peuples et celui gabonais, frère... Ce partenariat pourrait se consolider davantage dans le cadre de la coopération décentralisée par le jumelage entre Libreville et d'autres villes du monde à l'instar du mariage entre Libreville et Alexandrie'', a explicité le diplomate. Idée à laquelle a aussitôt adhéré Rose Christiane Ossouka Raponda.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.