Journée citoyenne : Sylvia Bongo Ondimba : "Il faut revenir aux fondamentaux, car la propreté est une affaire de tous"

L'épouse du chef de l'Etat a elle-même montré l'exemple le week-end écoulé à l'école publique d'Okala, aux côtés de la mairesse de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda.

AMBIANCE particulière de salubrité à Libreville, samedi dernier. A presque tous les secteurs de la capitale, des groupes d'hommes et de femmes s'activaient à mener des actions de propreté dans leur entourage et à rendre leur environnement plus attrayant. Ce qui n'était d'ailleurs pas étrange, puisqu'il s'agissait du premier samedi de ce mois de février (le conseil des ministres, réuni en date du 28 avril 2016, avait décidé de relancer la journée citoyenne en dédiant dorénavant le premier week-end de chaque mois à la lutte contre l'insalubrité et à l'amélioration du cadre de vie).

La première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, s'est invitée à cet élan collectif de samedi dernier en rejoignant les équipes à pied d'œuvre au sein l'école publique d'Okala. Sous la conduite de la mairesse de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, qui veillait personnellement à l'exécution correcte des travaux.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.