Intégration sous-régionale : Les contours du futur visa électronique dessinés

En attendant sa mise en œuvre annoncée pour le 18 juin prochain, Gemalto, partenaire officiel et concepteur dudit projet, a tenu, hier, dans l'enceinte de la direction générale de l'immigration (DGI), à éclairer la lanterne du gouvernement.

AU terme des travaux de la deuxième session ordinaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac), tenue à Libreville, début mai 2015, sous la houlette du chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba et de ses pairs Teodoro Obiang Nguema Mbasogo (Guinée-Équatoriale), Idriss Déby Itno (Tchad) et Denis Sassou N'Guesso (Congo-Brazzaville), des consignes avaient été données afin de parvenir à la libre circulation des ressortissants de la sous-région d'un État à un autre de la Cémac, mais à la condition première d'être détenteur d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques.

Dans cette optique, pour prévenir les flux migratoires qui en résulteraient, les experts, notamment ceux du Gabon, ont envisagé la mise en place en amont d'un certain nombre de garde-fous, dont le visa électronique pour prévenir toute éventualité d'entrée frauduleuse en République gabonaise, une fois l'opération de libre circulation effective.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.