Infrastructures numériques : le projet "CAB 4 plus" évoqué au palais présidentiel

Infrastructures numériques : le projet "CAB 4 plus" évoqué au palais présidentiel

C'était au cours de l'audience que le chef de l'Etat a accordée, hier, au ministre d'Etat en charge de la Communication et de l'Economie numérique. Plusieurs collaborateurs du numéro un gabonais étaient présents

Le projet de la fibre optique intitulé "Central African Backbone" (CAB 4 plus), initié par l'Etat gabonais sous la supervision du ministère de l'Economie numérique, de l'Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) et d'autres partenaires techniques, était à l'ordre du jour des échanges entre le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, et le ministre d'Etat Edgard Anicet Mboumbou Miyakou (Communication et Economie numérique). L'entretien a eu lieu, hier, au palais présidentiel.

Ce projet financé par la Banque mondiale à hauteur de 13 119 140 000 francs, et dont l'aboutissement est prévu pour très bientôt, devrait permettre au Gabon d'améliorer la fluidité de la fourniture internet sur l'ensemble du territoire national. Cela, tout en diminuant les coûts des communications. Il vise aussi à relier les pays de la sous-région.

De manière concrète, le projet "CAB 4 plus" porte sur le déploiement de près de 2000 Km de fibre optique et l'interconnexion de 26 villes des provinces à la capitale Libreville. Il s'agit de l'Estuaire, du Haut-Ogooué, du Moyen-Ogooué, de l'Ogooué-Ivindo et de l'Ogooué-Lolo.

Le projet intègre également la construction d'un Dactacenter national subdivisé en deux unités, dont la une localisée dans la commune de Franceville, et une autre dans la Zone économique de Nkok (Ntoum). Ces deux unités fourniront des services d'herbergement et de stockage de données.



ONDOUBA'NTSIBAH



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.