Hôtel de ville : Serge Williams Akassaga Okinda, maire central intérimaire

Hôtel de ville : Serge Williams Akassaga Okinda, maire central intérimaire

Bien qu'assurant un intérim qui peut aller jusqu'à trois mois, le nouveau maire central devrait œuvrer dans le sens d'impulser une dynamique nouvelle, nécessaire au rayonnement d'une institution à l'image écornée par le scandale de l'incarcération de son président et de plusieurs de ses cadres.

Il n'aura fallu que 48 heures, après l'incarcération du maire central de Libreville Léandre Nzue, pour pourvoir à la vacance de poste à la tête du Conseil municipal de Libreville. Par l'arrêté 00015/MI/PES/GAB portant constatation de la vacance provisoire du poste de maire et désignation d'un intérimaire à la commune de Libreville, Serge Williams Akassaga Okinda a été désigné par le gouverneur de l'Estuaire maire par intérim, en sa qualité de premier maire adjoint.

L'urgence d'une situation qui ne saurait s'accommoder d'un Conseil municipal sans président et l'importance d'une commune de Libreville aux enjeux aussi capitaux que variés commandaient que les autorités réagissent promptement pour combler ce vide à la tête de la capitale du pays. Encore qu'au début des ennuis judiciaires du maire central qui l'ont conduit à la prison, les préparatifs de deux conseils municipaux extraordinaires destinés à débattre des questions importantes (dont le compte administratif) étaient d'actualité. Il fallait donc parer au plus pressé pour ne pas affecter le cours normal engagé en vue de ces échéances importantes, qui doivent normalement se tenir lundi 21 et mardi 22 septembre 2020 prochains.

L'arrêté de désignation de Serge Williams Akassaga Okinda comme maire par intérim de la commune de Libreville, signé le 16 septembre 2020 par la gouverneure de l'Estuaire, Marie Françoise Dikoumba, circonscrit son champ de compétences : "L'intérim porte sur l'expédition des affaires courantes, notamment la présidence des sessions ordinaires", tout en fixant également sa durée : "Il prend fin au terme de l'empêchement provisoire et ne peut excéder la durée de trois mois."



E. NDONG-ASSEKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.