Hôtel de Ville : : Issa Malam-Salatou élu 5e adjoint au maire

Hôtel de Ville : : Issa Malam-Salatou élu 5e adjoint au maire

LE Conseil municipal de la commune de Libreville était réuni hier en session extraordinaire

LE Conseil municipal de la commune de Libreville était réuni hier en session extraordinaire. Convoqué, conformément à la loi organique sur la décentralisation, par le gouverneur de l'Estuaire, Marie-Françoise Dikoumba, il avait pour objet l'élection du 5e adjoint au maire.

Comme il fallait s'y attendre, les conseillers du Parti démocratique gabonais (PDG) n'ont pas failli. Disciplinés, ils ont respecté les consignes du parti en donnant massivement leurs voix à l'unique candidat à l'élection du 5e adjoint au maire, Issa Malam-Salatou. Quoiqu'au début de la session municipale extraordinaire l'on ait cru qu’il y aurait un challenger au candidat PDG. En effet, Edwige Andeme-Obame, présidente du groupe du Centre des libéraux réformateurs (CLR) s’est, pendant quelques minutes, portée candidate. Allant jusqu’à marquer sa surprise qu’il y ait un concurrent PDG alors que son parti est membre de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence. Mais très vite, après avoir sollicité une suspension de séance et s'être concertée avec les siens, elle s'est retirée. Et le vote a pu se poursuivre avec un unique postulant.

À l’issue du scrutin, celui qui était jusque-là 2e adjoint au maire du 4e arrondissement a obtenu 103 voix contre 43 bulletins blancs ou nuls. Des bulletins blancs qui étaient finalement l'enjeu de cette élection. Tant nombreux se demandent s'ils ne sont pas l’expression d’un malaise ambiant au sein de la majorité. Quoi qu'il en soit, le nouveau 5e adjoint au maire a exprimé sa reconnaissance à l'endroit des instances dirigeantes du PDG, et s'est engagé à jouer sa partition pour le développement durable de la commune de Libreville.

À noter que le poste que briguait Issa Malam-Salatou avait été laissé vacant par Eugène Mba, depuis son élection à la tête de la commune de Libreville.



Line R. ALOMO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.